Applications du Big Data au marketing

20 Informations sur le Big Data que tous les décideurs devraient connaître

Les nouvelles technologies et le volume croissant des données exploitables, particulièrement celles issues du Web, ont engendré la révolution Big Data. Plus qu’un simple phénomène de mode, les nouvelles techniques de collecte, de stockage et d’exploitation des données en temps réel renversent les méthodes de travail des entreprises, particulièrement dans les prises de décisions stratégiques. Le Big Data n’en est qu’à ses prémices, mais il est déjà le nouveau défi des entreprises ! La preuve en 20 informations que tous les décideurs devraient connaître.

Les données générées aujourd’hui

  1. Nous générons 2.5 trillions d’octets de données chaque jour dans le monde (source : étude IBM). À titre d’exemple, cet article fait 23 kilos-octets
  2. 90 % des données dans le monde ont été générées au cours des deux dernières années (source : étude IBM)
  3. Et ce n’est pas fini ! Dans leur livre « Big Data », les chercheurs Viktor Mayer-Schönberger et Kenneth Cukier parlent d’un doublement des données tous les 12 ans
  4. Cette augmentation est aussi due à l’avènement des 50 milliards d’objets connectés d’ores et déjà en circulation dans le monde (source : Le Huffington Post)
  5. D’autant que rien que sur Facebook, 30 milliards de contenus sont publiés et partagés chaque mois (source : cabinet Mc Kinsey)
  6. Pour l’instant, seuls 33 % des données mondiales ont été exploitées (source : csc.com pour 2015)
  7. Dit autrement, environ 70 % des données récoltées ne sont pas (ou sont mal) exploités par les entreprises (source : baromètre EMC Social Sphere)

Nous connaissons actuellement ubn révolution du Big Data

Le Big Data est au cœur des stratégies futures

  1. Les fonds de capital-risqueurs ont déjà investi 500 millions de dollars dans les startups et les technologies associées au Big Data (source : cio.com)
  2. Le marché mondial du Big Data devrait représenter 24 milliards de dollars en 2017 (source : le Huffington Post)
  3. Pourtant, aujourd’hui, 29 % des entreprises seulement considèrent le Big Data comme un levier de croissance (source : Ey.com/indice de maturité des entreprises). C’est encore peu…
  4. D’autant que 86 % des consommateurs sont effectivement prêts à payer plus cher lorsque la marque propose une expérience client agréable ; expérience qui ne peut que s’améliorer par les technologies Big Data (source : The Lunch Pail)
  5. En parallèle, 91 % des décideurs marketing estiment que les marques qui réussissent utilisent des données exploitées par le Big Data pour prendre leurs décisions (source : étude BRITE-NYAMA*)
  6. Notez qu’SFR a créé un système informatique qui utilise le Big Data pour prédire les actions de ses abonnés, ce qui a permis à la société d’économiser 75 % d’intentions de résiliations
  7. Amazon et PayPal, quant à eux, utilisent le Big Data pour détecter les fraudes à la carte bleue liées aux paiements sur leurs plateformes
  8. Le Big Data a permis à Google de prédire la propagation de l’épidémie de grippe H1N1 (lieux géographiques et date de début de la propagation) grâce à l’analyse des requêtes de millions d’internautes autour des mots-clés « symptômes – mal de tête – fièvre… »
  9. Aujourd’hui, environ 25 % des entreprises disposent d’un spécialiste de la data parmi leur effectif
  10. Et 24 % se servent des technologies incluant la data comme outil d’aide à la prise de décision, même si les données ne sont pas centralisées ou exploitées en temps réel…
  11. 65 % d’entre elles mentionnent s’en servir pour accélérer et renforcer la qualité de leurs décisions (sources : EMC Social Sphere et cio.com)
  12. Mais aujourd’hui, de manière générale, 59 % des entreprises manquent d’outils pour analyser avec pertinence les données issues de leurs systèmes d’informations (source : Saffron Technologies)
  13. En conclusion, le Big Data est l’enjeu de demain. Selon le cabinet Mc Kinsey, 1.5 million de spécialistes du Big Data, qu’ils soient managers ou analystes, seront nécessaires en 2018 dans le monde

 

*BRITE-NYAMA : étude sur la transition marketing menée par la Columbia Business School et l’American Marketing Association of New York (NYAMA) en préparation de la conférence annuelle de Columbia sur les marques, l’innovation et la technologie (conférence BRITE pour Brands, Innovation and Technology)

 

 

Voir aussi
Le content scoring permet de qualifier le contenu d'un message diffusé
Du lead scoring au content scoring software
Internet permet de mieux cibler ses clients
La définition du e-marketing

POSEZ VOTRE QUESTION

Prénom + Ville

Votre Commentaire