marketing

MIEUX COMPRENDRE LE MARKETING SENSORIEL

Le marketing exploite la psychologie des consommateurs, or cette psychologie s’accède via les sens entre autres. L’esthétique du produit est un facteur de vente mais la musique qu’on entend et l’odeur qu’on sent dans le magasin qui le vend ne le sont pas moins et c’est sur cela que le marketing sensoriel travaille.

Les stimuli sensoriels exploités en marketing

Une succession de musiques plaisantes qui se diffuse dans un magasin ne donne-t-elle pas envie d’y rester plus longtemps ? Mais qu’est-ce qui se passe si on y reste plus longtemps sinon qu’on découvre plus de ses produits ? Une bonne odeur qui y plane ne soutient-elle pas l’effort d’un bon accueil et ne donne-t-elle pas une image plus positive à tout ce que l’on y voit ? Un grand écran qui y affiche des infos utiles ou agréables ne donne-t-il pas au magasin une impression de service VIP ? L’acquisition et la fidélisation des clients en magasin peuvent s’obtenir par ces artifices qui ne sont rien d’autre que des stimuli auditifs, olfactifs, visuels et parfois tactiles. D’ailleurs, une étude a établi que la musique de magasin a un impact positif sur au moins trois quart des clients répartis dans huit pays.

Un peu de statistique sur l’effet du marketing sensoriel

L’effet en magasin du marketing sensoriel est quantifiable et une étude a été menée par Walnut Unlimited auprès des consommateurs de 8 pays dont la France. Il a pu être mis en évidence à cette occasion que l’humeur de 55 clients français sur 100 s’améliore grâce à la musique de magasin et que 38 d’entre eux avouent être restés plus longtemps dans les lieux de vente à cause d’elle. 49 sur les 100 ont été conquis par l’ambiance olfactive dans les magasins et il y en a 38 qui donnent une prépondérance à la présence d’écrans à l’intérieur. L’aspect tactile n’est pas à négliger non plus puisque 40 % des Français avouent avoir choisi un magasin donné parce que ce dernier permet que ses produits soient touchés. Ces outils sensoriels exploités par le marketing ne produisent pas qu’un effet immédiat puisqu’ils poussent les consommateurs à revenir au magasin, à devenir fidèles.

Le marketing sonore : la musique de magasin

L’effet du stimulus auditif a été exploité par les responsables marketing depuis des décennies. Les musiques d’ambiance diffusées sur les lieux de vente sont ce qu’il y a de plus familières aux consommateurs. Elles ont un but précis et un magasin sérieux étudient leurs paramètres d’efficacité. La musique en magasin produit ou éveille des sentiments et si elle est pertinente du point de vue du style, du rythme, du thème et de l’intensité dans le rayon où elle est diffusée, elle amplifie la pulsion d’achat chez les visiteurs du magasin. Par ailleurs, un jingle, un slogan musical ou une publicité musicale imprime une enseigne ou un produit dans la tête de l’auditoire.

Musiques d’ambiance, parfums subtils, pubs sur écrans plats, palper les produits, ce sont autant de stimuli subis par les consommateurs visitant les magasins et qui, bien étudiés pour être parfaitement pertinents à l’instant « t », les poussent plus à l’achat.

Voir aussi
agent immobilier techniques webmarketing
Le webmarketing immobilier : définition et méthodologie
La différence entre RTB et programmatique

POSEZ VOTRE QUESTION

Prénom + Ville

Votre Commentaire